more from
darkTunes

Reset

by Smash Hit Combo

/
1.
03:45
2.
3.
4.
5.
6.
02:34
7.
04:39
8.
9.
10.
11.
04:29

credits

released April 30, 2013

Voix: Paul & Samy
Guitares : Bat & Chon
Basse: Matt
Drum : Brice

Réalisé, enregistré, mixé et masterisé par : Chris Edrich et Anthony Chognard

tags

license

all rights reserved

about

Smash Hit Combo Cernay, France

Smash Hit Combo is a french Brutal Rapcore band from Cernay/France.
Over the years they created a unique, powerful and intense metal played with flawless precision and extreme sincerity somewhere between Death metal,Electo,Neo metal and Hip Hop.

Way more Modern and Brutal they're still keeping their original Rapcore sound and adding some new Djent/Deathcore influences.
... more

contact / help

Contact Smash Hit Combo

Streaming and
Download help

Track Name: 2.0
J'ai peur de moi, de mes choix et de mes séquelles
J'ai peur !
J'ai peur de moi, de mes choix et de mes séquelles

J'emmerde les réseaux sociaux et ce qui va avec
Dégage tes applis, tes profils, tes widgets
On est tous dans le même sac, on va sur les mêmes sites
On tape tous des bugs comme sur un écran fixe
Bref on cherche ce qu'on a pas dans nos vies couples
Nouvelle génération qui est à bout souffle
Alors on balance, on twitt, on dit que de la merde
Ça fait genre on est IN mais on est ON the web.
Quoi que tu fasses, tu te plantes !
On passe au plan B
Totalement instable comme une version de Windows
J'attends juste l'upgrade pour passer à autre chose !
Chorus:
Toujours connecté ! Toujours en seustré !
Dis moi ce qui se passe sans ta Box ton PC ?
Tous connectés, tous connectés !
Toujours connecté ! Toujours en seustré !
Dis moi ce qui se passe sans ton phone ta 3G ?
Tous connectés, tous connectés !
Toujours plus de débit, on veux toujours plus de débit
Toujours plus de tesse-vi !

La crise, le chômage ou bien le manque de tune
On s'réfugie partout dans des abris de fortune
Ça commence par des Tchats, des forums, et des mails
Ça finit sur Facebook, Twitter et Gmail.
Dépendant de la matrice, devant nos écrans
Voyeurs sous pseudo qu'aiment espionner les gens
C'est rien que l'évolution qui suit son public,
Même les vieux lâchent du fric sur les réseaux de Meetic.
Quoi que tu fasses, tu te plantes !
On passe au plan B
Totalement instable comme une version de Windows
J'attends juste l'Upgrade pour passer à autre chose !
( Chorus )...
Aussi loin de ce que l'on est, de ce que l'on laisse paraître
Nos vies sont ainsi faites, régies par internet.
Toujours plus de débit, on veux toujours plus de débit
Toujours plus de tesse-vi !
J'ai peur de moi, de mes choix et de mes séquelles
J'ai peur !
J'ai peur de moi, de mes choix et de mes séquelles

J'emmerde les réseaux sociaux et ce qui va avec
Dégage tes applis, tes profils, tes widgets
On est tous dans le même sac, on va sur les mêmes sites
On tape tous des bugs comme sur un écran fixe
Bref on cherche ce qu'on a pas dans nos vies couples
Nouvelle génération qui est à bout souffle
Alors on balance, on twitt, on dit que de la merde
Ça fait genre on est IN mais on est ON the web.
Quoi que tu fasses, tu te plantes !
On passe au plan B
Totalement instable comme une version de Windows
J'attends juste l'upgrade pour passer à autre chose !
Chorus:
Toujours connecté ! Toujours en seustré !
Dis moi ce qui se passe sans ta Box ton PC ?
Tous connectés, tous connectés !
Toujours connecté ! Toujours en seustré !
Dis moi ce qui se passe sans ton phone ta 3G ?
Tous connectés, tous connectés !
Toujours plus de débit, on veux toujours plus de débit
Toujours plus de tesse-vi !

La crise, le chômage ou bien le manque de tune
On s'réfugie partout dans des abris de fortune
Ça commence par des Tchats, des forums, et des mails
Ça finit sur Facebook, Twitter et Gmail.
Dépendant de la matrice, devant nos écrans
Voyeurs sous pseudo qu'aiment espionner les gens
C'est rien que l'évolution qui suit son public,
Même les vieux lâchent du fric sur les réseaux de Meetic.
Quoi que tu fasses, tu te plantes !
On passe au plan B
Totalement instable comme une version de Windows
J'attends juste l'Upgrade pour passer à autre chose !
( Chorus )...
Aussi loin de ce que l'on est, de ce que l'on laisse paraître
Nos vies sont ainsi faites, régies par internet.
Toujours plus de débit, on veux toujours plus de débit
Toujours plus de tesse-vi !
Track Name: Toujours plus
Consternation,
On est tout le temps à faire des plans
Pour avoir plus de trucs
On veut se qu'on voit, c'est le b.a.-ba
On en veut toujours plus
On en veut plus !
Verse 1:
On en veut toujours plus, je sais pas si t'as capté
On pirate on copie on grave même les Blu-rays
Noyés sous les formats mais où donner de la tête
CD, DVD, toujours plus obsolètes
On veut des tafs de rêves avec un max de tunes
On veut des voitures qui volent, des hôtels sur la lune
C'est que de la sur-enchère et ça sert à que dalle
On nous crée des besoins toujours plus de trouvailles.
Chorus:
On cherche la gloire et le pouvoir, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On cherche des trucs à la mode, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On se lève tard on vit le soir, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
Mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On achète on revend, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
Plus rien ne se garde longtemps, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On s'accuse, on se déteste, mais qu'est ce qu'on peut faire !
Mais qu'est ce qu'on espère !
Toujours plus, on en veut toujours plus chaque fois !
Toujours plus, on voudrait toujours plus de choix !
Verse 2:
De la rage et de la haine, on en veut toujours plus
De la noirceur et de la peur, on en use toujours plus
C'est le p'tit plus de l'histoire, qui agace, qui fait croire
Que nos vies sont bateau avec un pavillon noir
Qu'on s'est trompé de chemin, où bien de direction
Qu'on arrive en fin de course, qu'on en veut toujours plus
C'est le coup de grâce pour la fin, suivi du coup de couteau
Qui termine mon couplet avec toujours plus de flow.
( Chorus )...
Pris au dépourvu ma vie ressemble à la votre !
Pourquoi qu'est ce que je fais là ?
Pris au dépourvu ma vie ressemble à la votre !
Consternation,
On est tout le temps à faire des plans
Pour avoir plus de trucs
On veut se qu'on voit, c'est le b.a.-ba
On en veut toujours plus
On en veut plus !

On en veut toujours plus, je sais pas si t'as capté
On pirate on copie on grave même les Blu-rays
Noyés sous les formats mais où donner de la tête
CD, DVD, toujours plus obsolètes
On veut des tafs de rêves avec un max de tunes
On veut des voitures qui volent, des hôtels sur la lune
C'est que de la sur-enchère et ça sert à que dalle
On nous crée des besoins toujours plus de trouvailles.
Chorus:
On cherche la gloire et le pouvoir, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On cherche des trucs à la mode, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On se lève tard on vit le soir, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
Mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On achète on revend, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
Plus rien ne se garde longtemps, mais qu'est-ce qu'on veut de plus !
On s'accuse, on se déteste, mais qu'est ce qu'on peut faire !
Mais qu'est ce qu'on espère !
Toujours plus, on en veut toujours plus chaque fois !
Toujours plus, on voudrait toujours plus de choix !

De la rage et de la haine, on en veut toujours plus
De la noirceur et de la peur, on en use toujours plus
C'est le p'tit plus de l'histoire, qui agace, qui fait croire
Que nos vies sont bateau avec un pavillon noir
Qu'on s'est trompé de chemin, où bien de direction
Qu'on arrive en fin de course, qu'on en veut toujours plus
C'est le coup de grâce pour la fin, suivi du coup de couteau
Qui termine mon couplet avec toujours plus de flow.
( Chorus )...
Pris au dépourvu ma vie ressemble à la votre !
Pourquoi qu'est ce que je fais là ?
Pris au dépourvu ma vie ressemble à la votre !
Track Name: Le poids des mots
On est tout le temps en train de me dire, "je peux faire si, je peux faire ça"
Mais dit moi quels sont mes choix quand j'arrive en fin de droit
Enfermé dans une boite bien à l'écart des autres
J'évite de m'attacher pour pas refaire les mêmes fautes
J'ai des tonnes d'amis même des elfes et des ogres
On se retrouve en Online sur la page de mon blog
Je fais l'amour à mon PC et à ma console de jeux
On m'a tellement frustré que je fais que me taper des queues
J'idolâtre les pétasses que je vois dans les clips
Je traque leurs sextapes comme on traquerait Riddick
Y'a comme un vide en moi que j'essaie de combler
Je compte plus les balafres sur mon coeur juste avant de crever
Je voudrais me percer les yeux pour plus voir cette planète
Faudrait me couper la tête pour que la machine s'arrête
Essayer de lire en moi sans vouloir me juger
Je voudrais vous cracher à la gueule ce que j'ai de plus mauvais !

Chorus :
J'ai que de la haine à vous offrir et un sentiment de dégoût
C'est trop crade, c'est trop le bad, j'pète un câble, j'deviens fou
Rien à foutre d'être normal, j'suis pas stable j'suis bancal
J'suis pas, j'suis pas dupe !
Le regard des autres m'inspire un profond dédain.
Plus rien ne m'échappe.

Je me sens souvent mal, j'ai un profond mal être
J'ai que de la haine à vous offrir c'est ce que je pense dans ma tête
Entre le bien et le mal moi je fais plus de distinction
Je voudrais voir tout le monde crever d'un sort de putréfaction
J'ai des pensées macabres avec toutes sortes de visions
Bienvenue dans mon monde, c'est les portails d'Oblivion
Conspiration, trahison, j'vois que du complot partout
C'est ce putain de mode de vie qui me rend totalement fou
Je veux partir en exil comme Yoda sur Dagoba
Mais au final je reste chez moi et je recherche des Matérias
J'suis coincé dans ce carcan et je trouve aucune solution
Alors je me pose dans mon canap' avec mes désillusions
Je me dis que ça ira mieux demain la nuit porte conseil
Le soir je dors trop mal tellement stressé de la veille
Alors je me défonce tous les soirs j'bouffe des tonnes de médocs
Je voudrais vous cracher un peu de rage parce que nos vies sont médiocres.
( Chorus )...
Rien à foutre d'être normal !
Le regard des autres m'inspire un profond dédain.
Plus rien ne m'échappe, Ne m'écarte de ma route
Plus rien ne m'échappe, Ne m'échappe !
Normal, être normal,
Banal, être banal,
Ni trop bien ni trop mal !
Nouveau départ
Qui voudrait me faire taire ?
C'est un nouveau départ...
Track Name: Nerds (feat. Alex Erian)
Je t'emmerde !

Etre droit comme Seiyar, moi j'y arrive pas encore
Alors je travail encore un peu en attendant mon armure d'or
Mes préceptes mes valeurs se fondent dans le mal
L'accueil sera mitigé du R.A.P. à la Bandai
Quoi t'as rien a dire t'es aussi figé qu'une Myth-cloth
Tu veux les 7 boules de cristal pour que tes voeux s'exauces
Alors pour conclure le chapitre, j'prends du shit et des reubs
J'viens pas jouer les Geek vu que je représente les Nerds !
Je rap comme un missile, mon silo, ma première salve
Je m'adresse au nostalgique, j'ai le phrasé Megadrive
Je rap comme un missile, mon silo, ma première salve
J'ai le son qui claque, qui kick !

Mais qui peut nous test ! Sur nos pads, dans nos textes
Mais qui peut nous test ! Surement pas sur le concept !
Tu crois que tu me parles, ça me touche , j'calcule même pas !
Quoi ! Tu protestes ?
Tu dérailles, t'es pas de taille !
Tu nous test, on te baise !
Dans tes rêves, t'as notre style !

Tu captes pas ce que je dis ? Je vais t'en faire une facile !
T'as le charisme de Krilin et le talent de Dhalsim
Ne m' parle pas de façon de faire ou d'écrire des punch-lines
Je fais du rap de mechas avec des punchs de Lagann
Trop hardcore à ma façon, j'ai du son dans les veines
SHC entertainment et sa kick à l'ancienne
J'débarque en basse résolution sur écran monochrome
C'est le son de la résistance, c'est la menace fantôme !
Je rap comme un missile, mon silo, ma première salve
Je m'adresse au nostalgique, j'ai le phrasé Megadrive
Je rap comme un missile, mon silo, ma première salve
J'ai le son qui claque, qui kick !

Quoi qu'il arrive je serais toujours en place !
Quoi qu'il arrive je ferais toujours mon taf !
Aussi longtemps, qu'on tiens debout, qu'on fait face,
Aussi longtemps, qu'ont garde un raisonnement de base.
Tu me parle de baise de truc de merde qui me pèse !
Les Nerds se lèvent, ou tu marches ou tu crève !
Track Name: Suite Logique
Sur la route qui mène aux étoiles, le chemin est incertain
J'vois que des bâtons dans les roues, qui m'empêchent d'aller plus loin
C'est frustrant de toucher au but et de devoir le frôler
Alors je redouble d'effort pour pouvoir y arriver
Je donne le meilleur de moi-même quand on me parle de musique
Je vis grâce à la scène et ce que j'aime dans ma vie
Je fais pas ça pour la gloire, mais parce que je suis doué dedans
Parce que c'est toute ma vie et que c'est le plus important
C'est peut être la seule chose que j'aime, à par les séries comiques
Je vous présente ma muse, ma chienne, mon oxygène, ma musique
En fait j'écris des répliques, tirés de ma vie de geek
Moi je crois que ça va marcher, mais je sais c'est utopique
Je fais la promesse de me battre et de jamais rien lâcher
J'ai déjà commencé plein de trucs que j'ai jamais terminé
Mais cette fois c'est la bonne, j'crois que j'ai trouvé ma voie
Personne ne peux m'en écarter, je l'ai touché du doigt.

J'vois que des étoiles dans mes yeux, j'ai des rêves plein la tête
Hier j'ai fait le voeux que jamais ça ne s'arrête
J'vois que des pars dans mes yeux, j'ai un click dans la tête
Aujourd'hui je ne veux que des réponses concrètes.
Je ne lâche rien
Entre ma peine et ma haine ce monde ne ressemble à rien.

Et si j'atteins le succès après je devrais faire oiqu ?
Pondre des hits et des titres rien que pour être dans les charts
Je deviendrais un pantin, juste une machine à fric
Un putain de produit marketing fait par les maisons de disques
Présent dans les fanzines, j'aurais des tonnes d'articles
On me verra en double page, c'est juste la suite logique
Je serais le prince des aveugles au pays des manchots
J'aurais des trophés en plâtre et des disques en Velcro
Et si tout change d'un coup, je serais pris au dépourvu
C'est mon but, c'est mon rêve, mais que je crève si c'est nul
Si toucher les étoiles, c'est devoir brader son cul
Alors je tourne au RSA, j'fais des trous dans la SECU
On m'envie, on me charrie, on me dit même faut que t'arrête
C'est le seul truc que je sais faire, ça va pas dans ta tête
Je voudrais que tout ça s'arrête...
Que tout ça s'arrête.

Je ne lâche rien
Entre ma peine et ma haine ce monde ne ressemble à rien.
Tu sais... Je suis toujours présent !
Tu sais... Je garde mes rêves d'enfants !
Je veux une carrière surement moins éphémère que les autres !
Je veux aller plus loin, voir le bout chemin, j'en veux plus !


Je ne lâche rien
Entre ma peine et ma haine je vis grâce à la scène.
Mais tu t'attendais à quoi ?
Le succès... Et après ?
Track Name: Continue
Aujourd'hui j'ai ressenti un truc etrange c'est bizarre
Comme si toute l'humanite allait s'éteindre avant ce soir
J'ai entendu des milliers de voix qui crient et qui disparaissent
J'en ai encore la chair de poule ça me hante ca me stresse
J'essaye de prévoir les choses que j'voudrais faire
J'hésite entre péter les plombs ou bien me servir un verre
J vais finir trop déquer à me poser trop de questions
Et c'est pas en fumant trop de shit que j'en trouverai la raison
Alors j'rallume mes consoles, j'fais tourner tous mes skeuds
j'me remémore les bons moments d'une vie médiocre de nerd

J'vais pas baisser les bras, j tise une teille de vodka
J'lâche une gerbe dans l'évier j fais un leger coma
J'me lève 4 heures plus tard j'prend mon phone et j'appel
J'tombe sur des boites vocales donc j'harcèle des boites mails
Aucune réponse, j'essaye de relativiser
Mais j'suis plus que persuadé que c'est la stricte vérité

Je cherche à comprendre ce qui m'arrive aujourd'hui
je sens que la fin approche plus la nuit s'obscurcit
un jour ou l'autre tout s'arrête c'est rien que le cycle de la vie
On s'y prépare un jour ou l'autre c'est rien que le script de ta vie
Tout est écrit tout est tracé,mais comment faire pour que ça cesse ?
Eradiquer l'humanité comme on formate 15 blocs PS
J'essaye juste de comprendre ce qui me met dans cet état
j'ferme les yeux et j'm'enfonce,j'passe de vie à trépas
un jour ou l'autre tout s'arrête c'est rien que le cycle de la vie
j'croyais que ca ne serait jamais mon tour, c'est rien que le twist de ma vie
j suis dans le déni j'suis dépassé,mais comment faire pour que ça cesse?
Eradiquer l'humanité

j'me dit j'déraille totalement tout ca c'est dans ma tête
Il faut que j'arrête la psychose ou que j'arrête la fumette
faudrait que j'crache le morceau mais qui voudrait y croire
Comment leur expliquer que c'est qu'un rêve prémonitoire
Et s'il y avait des choses à refaire on commencerait par quoi?
On se dirait la vérité ça serait la toute première fois
En fait le temps joue contre moi comme une recharge mobicarte
J'voudrais suspendre les heures en appuyant sur "Start"
Une sensation étrange qui me ronge,me fait mal
Une empathie zarbi comme un chevalier Jedi
j'attend toujours un signe, faut dire que rien ne se passe
C'est comme un film érotique avec des plans trop nazes
J'me renseigne sur le net,sur la date,sur quelquechose
un indice qui m'aiguille sur une pseudo réponse
J'trouve rien et j'm en fous,je suis sur de ce que j'sais
Dans moins de 12 heures ce soir je signerai mon décès
Track Name: Authentique
J'ai l'impression que tout le monde me regarde
Mais putain qu'es-ce que je dois faire ?

Ma gorge me serre mes mains sont moites
Comme si je montais sur scène avec un putain trac
La tête en vrac, les bras m'en tombent
Comme si je montais sur scène avec une putain de honte
Quelles solutions, quand tout le monde triche
Quand tes meilleurs potes deviennent les pires du pire
C'est difficile de faire abstraction
j'écoute son-per, des blèms d'auditions
J'persévère dans mes rêves sans faire de concession
Et puis nique sa mère ce qui est clair, j'veux juste faire du son
Pris pour des stars deuxième album
Ça fait bim-bada-bim, et tu tombes dans les pommes
J'déballe ma science, aucun acquis
Voué à ma perte comme un Shinigami.
J'me suis perdu dans vos phrasés, dans vos attitudes malsaines !
J'attends pas que la vie me ken, je veux juste être sur le devant de la scène !
J'me suis perdu sur la route, en essayant trouver mon chemin !
J'attends pas d'avoir des doutes, en espérant que tout va bien !


C'est si dur de rester soi-même.
Je reste le même
Pour ceux qui m'aiment et me haïssent
Je reste le même


On m'avait dit que j'avais changé, que j'avais même pris la grosse tête, mec
Qu'on me reconnaissait plus moi j'suis trop bien dans mes basquets
Perché devant mon PC, moi j'ai vraiment besoin de personne
J'grave mes Isos sur CD et j'télécharge toutes sortes de Roms
J'suis le plus basique des geeks authentique au fil du disque
Bloqué dans mon époque entre la saturn, la psx
Et si j'emmerde le progrès, le Wifi et Google Plus
Ma vie n'est pas tranquille, elle ressemble plus aux montagnes russes.
J'me suis perdu dans vos phrasés, dans vos attitudes malsaines !
J'attends pas que la vie me ken, je veux juste être sur le devant de la scène !
J'me suis perdu sur la route, en essayant trouver mon chemin !
J'attends pas d'avoir des doutes, en espérant de tout va bien !


Tout le monde me regarde, et me casse trop les couilles
Tout le monde me regarde, et me crache à la gueule
Tout le monde me regarde, je tape un fixe sur la foule
Tout le monde me regarde, je sais pas ce qu'ils veulent !
Quoi ! Tu crois vraiment que j'suis différent
De Toi ! Tu crois que ce je fais est si facile
Que ça ! Faut voir le taf que l'on brasse à bout
De bras ! Mais Putain qu'est ce que tu crois !
On me juge, on me traite comme de la merde !
Donc j'me plains !
On me juge, on me traite comme un chien !
Putain !


Personne, ne peux me prendre ce que j'ai fait
J'dis bien Personne, ne peux faire ce que j'ai fait !
Track Name: Chassé-Croisé
Il est déjà tard et l'eau ruisselle sur mon crâne
Un canon sur ma tempe je serre la crosse de mon arme
Mes mains tremblotes mes paupières se ferment
Mes vêtements sont trempés les éléments se déchainent
Les éclairs dans le ciel, éclairent mon visage
J'suis au bord d'un pont et y'a plus aucun passage
Le doigt sur la gâchette une tonne de trucs en tête
Pourquoi elle ma laissé elle est partie avec son ex
Je sais pas où j'en suis et je deviens suicidaire
J'ai le Walter de mon père et j'vais me foutre en l'air
J'ai plus aucune attache je veux flinguer cette pétasse
La voir souffrir le martyr mais je l'aime quoi que je fasse
Alors dure dilemme, j'arme le chien pour cette chienne
Est-ce que cette putain de balle changera l'énoncé du problème ?
Je rabats mon révolver à l'intérieur de mon Holster
Je vois les phares d'un chauffard dernier souvenir sur terre.

Histoire en chassé-croisé, jusqu'à ce que la mort nous sépare !
Histoire en chassé-croisé, une fin si tragique que la suite fait flipper !
Histoire en chassé-croisé, jusqu'à ce que la mort nous sépare !
C'est notre histoire et c'est notre façon de faire, est-ce clair ? Que faire?
Alors quoi nos vies défilent et se terminent aussi sec, que faire ? Se taire !

Quelle heure peut-il bien se faire, non c'est pas important
L'important c'est que la came se diffuse dans mon sang
Mes pupilles se dilatent et mon corps est trop lourd
Dans un délais trop court il me faut mon rab de poudre
J'passe des tonnes de coups de fil, y'a tout qui m' horripile
J'attend juste le moment qu'on me dise « passe j'ai un plan »
J'prend ma caisse et je m'arrache, j'passe par des petites routes sûres
Un kilomètre de champs, un vieux pont, deux-trois ures
Mon rythme s'accélère, plus l'envie devient pressante
Parfois mes paupières se ferment, et s'ouvrent sans que je le demande
J'suis plus blanc qu'un cadavre je ferais peur à Beetlejuice
Y'a pas de pause, y'a pas de pouce, y'a même pas le temps de dire "ouf "
Le pare-brise se brise sous l'impact du crash
Une grosse giclée de sang, je sais même pas ce que j'écrase
J'tire le frein à main, j'vois le décor qui défile
J'vois le corps d'un gamin à jamais immobile.
Dans ma tête tout s'arrête, j'vois des flashs
Je sens une douleur atroce, qui prend place
Je sens ma vie partir, j'en ai fini de souffrir
c'est la fin de mes angoisses.

Histoire en chassé-croisé, une fin si stupide, si morbide, si bâclée !

C'est notre histoire et c'est notre façon de faire, est-ce clair ? Que faire?
Alors quoi nos vies défilent et se terminent aussi sec, que faire ? Se taire !
Quoi que je fasse, je suis à terre
Quoi qu'il se passe, je ne peux rien faire
Quoi que je fasse, quoi qu'il se passe, je suis perdu !
Track Name: Quelqu'un d'autre
Si j'avais tous les pouvoirs rien que l'espace d'un jour
Je ferais un bond dans le temps pour voir la fin de mon parcours
Voir si je meurs d'un cancer, d'une cirrhose ou d'un shlasse
Mon dernier jour sur terre juste avant que je trépasse
Je reviendrais dans le présent avec l'Almanach des sports
Ma fortune sera rapide ça sera pire que la mort
Je ferais enfin le tour du monde en 80 minutes
Plusieurs escales rapides c'est ma vie qui débute
Je me ferais pousser une paire d'ailes pour voler dans le ciel
Je serais l'ange de la rédemption appel moi Ezékiel
J'me ferais un petit cadeau j'créerais les Sailor moon
J'aurais toutes les invocs' sur mon Panzer Dragoon
Avec l'aura des Saiyens et une épée comme celle de Trunks
J'irais voir dans le futur si c'est bien cyberpunk
En revenant ici mon visage aura changé
J'aurais détruis la terre parce quelle était condamnée...

Être parfait, j'essaie, changer, ce qu'on est
Devenir quelqu'un d'autre comme un héros DC
Être parfait, j'essaie, changer, ce qu'on est
Des pouvoirs sans limites comme si je m'appelais Jin Grey.
A défaut d'être parfait, que l'on me pardonne mes fautes !

Si j'avais tous les pouvoirs rien que l'espace d'une heure
Je changerais la face du monde pour la rendre meilleure
J'aurais effacé nos peines, j'aurais détruis nos déboires
L'être humain vivrait en paix enfin faut le voir pour le croire
J'aurais lâché ma caisse pour un Tie-Fighter
J'aurais une armée d'aliens comme dans Space Invader
Y'aurait plus de maladies, plus qu'un seul vaccin
J'aurais braqué mon Eightfield sur l'Eva-01
Pour une heure je serais moi-même, je ferais pleuvoir du Jim Beam
J'aurais la force et le courage d'un super Saiyen Jin
J'aurais un M sur le front et un Dragon dans le dos
La haine de Vegeta couplé aux phrasés de Sheryo
Ma peau serait en fer comme celle de Colossus
Je pourrais stopper un Airbus avec un seul de mes pouces
J'tafferais chez Capsule Corps comme le père de Bulma
Pour une heure il me semble, avant que tout s'arrête là !

A défaut d'être parfait, que l'on me pardonne mes fautes !
OOh...Un keum parmi tant d'autres.
OOh...Un streum parmi les autres.
Pas de place pour ce type, de place pour ce script, de place pour une suite !
Pas de place pour les faibles !
Je ne suis qu'un personnage fictif, qui vit dans l'imaginaire ou dans une série de comics.
Trop perché !
Track Name: Marche ou Crève
On a pas la même vie, franchement c'est pas plus mal !
Si toi t'es Peter Parker, moi j'suis le tisseur de toile !
On est carrément l'opposé et c'est pour ça que tu me juge
Tu sais même pas ce que je fait et en plus ça t'amuse !
Tu lâche des regards... Espèce de pauvre type !
T'es pas vraiment exemple, quand on parle de réussite
Tu te crois au dessus de tout le monde, un peu comme le tout puissant
Tu te prends pour Maitre Karin, alors que t'es Hercule Satan, nan !
J'aurais voulu qu'on me respecte, qu'on me soutienne et qu'on m'aide
Et même seul contre tous, j'y arriverais quand même !
Etrange spécimen qui s'adapte à autrui
Je suis le Darwin du pauvre sur l'échiquier de la vie
Et si dans tout ce merdier tu voulais que je sois stable
Quelqu'un de raisonnable, prudent et bien sociable
Bam ! T'es à côtés tes pompes !
J'ai le flow Licence to kill sans le style de James Bond.
Qu'es-ce tu me veux ! J'lâche des trucs qui sont différents comment veux-tu me remplacer !
Mais qu'es-ce quetu me veux ! J'låche des phases qui sont différentes comment veux-tu t'en passer !

Chorus:
Dans ma tête faut que je fuis, qu'une porte de sortie
Tous ces gens qui me blessent ne me laissent aucun répit
Je suis perdu face à toutes ces questions
Oppression !

On a pas la même vie et je voudrais pas la tienne
Me fait pas tout un speech sur la crise de la trentaine
Né en 83, tu voudrais que je sois comme toi
Libre de faire ce que je veux attrape moi si tu peux
Je déambule dans l'Europe sous couvert de concerts
J'suis un globe trotteur qui n'a aucunes frontières
Pas d'attaches pas de baguages, juste un sac de consoles
Un phone-tel inutile et des piles pour ma Game Boy
Je me fixe aucunes contraintes, je suis libre comme le vent
Je parcours les contrées de cette univers persistant
Je vois des joueurs qui lâchent et qui vendent leurs profils
Au profit d'une sale pute et d'une vie difficile
T'as des projets d'avenir mais faire un gosse c'est un crime
Autant me marier tout de suite avec ma PC-Engine !
Vu dans le monde ou l'on est c'est faire un attentat
Je veux pas faire comme tout le monde juste parce que c'est comme ça.
Qu'es-ce tu me veux ! J'lâche des trucs qui sont différents comment veux-tu me remplacer !
Mais qu'es-ce que tu me veux ! J'lâche des phases qui sont différentes comment veux-tu t'en passer !
( Chorus )...
D'indulgence en complaisance, les gens mentent et se distancent...
D'indulgence en complaisance, les gens trichent, ça les arrangent...
On est si différents !
Track Name: État Second
J' prends ma claque dès le réveil
Il est 15h et quelques mais putain de bordel j' crois que j'ai encore sommeil
C'est toujours la même rengaine les mêmes thèmes qui se ramènent
Le train quotidien rentre en gare tôt le matin
Mes yeux fixent le vide d'un air stupide
J'ai pas le sourire au lèvres parce que je suis trop lucide
Mon crâne s'embarque dans un tourbillon sans fin
Insomniaque tu capte même après 40 joints
Mais qu'est ce que je peux faire pour pouvoir m'en sortir ?
Absolument rien donc je me plains et c'est le pire
Complètement décalé comme une montre qui n'a plus de piles
J'suis coincé devant le cadran pendant que les jours défilent
Je me laisse aller en fait et je fais que me prendre la tête
J'sais pas vraiment ou je vais un peu comme dans Red Dead
Je ne fait plus de distinction entre le jour et la nuit
J'ai plus de notion de temps tant j'ai détruit ma vie.

Chorus :
Ca tourne en rond, je sais pas pourquoi je suis la !
Ca tourne en rond, je sais pas pourquoi je sais pas pourquoi !
Me tuer à la tache j'accepte pas ça
Que la vie se soit l'taff j'accepte pas ça
Me noyer dans tracas sombrer dans la son-boi
J'accepte pas ça ! j'accepte pas ça !

J'ferme les yeux et j'convulse j'suis dans un état de transe
J'me lève en sueur aujourd'hui c'est pas de chance
Les aiguilles du cadran on déjà fait un tour
Regard fixe dans la glace comme pour crier au secours
J'm'interesse a rien même pas a mon nombril
J' fais que ramper, me traîner, un peu comme un reptile
Tout tourne en boucle sans jamais s'arrêter
C'est un re-boot sans fin d'un menu DVD
J'voudrais partir loin aux quatres coins du globe
Mais ma vie est trop simple ma vie est trop morne
J'voudrais prendre un autre chemin loin de tous mes défauts
Ma vie c'est trop nimp j'crois que j'vais rester ado
Et si grandir c'est juste voir le compte a rebours
Dans ce putain de labyrinthe, j' cherche la porte de secours
Tout ca m'exaspère et je trouve que c'est long
J'passe de l'état primaire à l'état second.
Chorus...
J'abdique et j'ai aucune envie !
J'abdiquerais pas !!!